Edenred, Sodexo, Up et Natixis Intertitres soupçonnés d'entente par l'ADLC, rapporte Le Figaro

Par
Edenred, Sodexo, Up et Natixis Intertitres risquent d'être sanctionnés par l'Autorité de la concurrence qui les soupçonne d'entente et pourrait leur infliger une amende, rapporte mercredi le Figaro.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Edenred, Sodexo, Up et Natixis Intertitres risquent d'être sanctionnés par l'Autorité de la concurrence qui les soupçonne d'entente et pourrait leur infliger une amende, rapporte mercredi le Figaro.