La «Macron-économie», «révolution» ou miroir aux alouettes?

« Révolution » ! promet Emmanuel Macron. « Bricolage libéral » et « miroir aux alouettes », répond Frédéric Farah, coauteur avec Thomas Porcher d’une Introduction inquiète à la « Macron-économie ». Les deux économistes commentent pour Mediapart les premières propositions du candidat à la présidentielle.

Vidéo réservée aux abonné·es

Enquêtes exclusives, reportages, documentaires, entretiens…

Je m’abonne pour 1€

Résiliable en ligne à tout moment

Se connecter

Emmanuel Macron n'a pas encore de programme en bonne et due forme : le « contrat pour la France » du candidat à la présidentielle qui entend surmonter « les clivages » sera annoncé fin février. Mais sa pensée économique (libérale) est connue, et depuis cet automne il a déjà formulé quelques propositions pour lancer la « révolution » qu'il appelle de ses vœux.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là


Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Nos débats et entretiens vidéo

Nos débats et entretiens vidéo
par Mathieu Dejean et Ludovic Lamant
Nos débats et entretiens vidéo
par Fabien Escalona
Nos débats et entretiens vidéo
par Fabien Escalona et Romaric Godin
Nos débats et entretiens vidéo
par Justine Brabant

À la Une de Mediapart

Europe — Enquête
En Ukraine, des militantes viennent en aide aux « survivantes » de viols de guerre
Un collectif encore très confidentiel de victimes de violences sexuelles dans le Donbass, membre du réseau mondial SEMA, se mobilise en Ukraine pour repérer et accompagner les rescapées des viols commis par les soldats russes. Mediapart a pu les suivre.
par Rachida El Azzouzi
Social
« Travail dissimulé » : la lourde condamnation de Ryanair confirmée en appel
La compagnie aérienne a été condamnée, en appel, à verser 8,6 millions d’euros de dommages et intérêts pour « travail dissimulé ». La firme irlandaise avait employé 127 salariés à Marseille entre 2007 et 2010, sans verser de cotisations sociales en France. Elle va se pourvoir en cassation.
par Cécile Hautefeuille
Recherche
Sur les réseaux sociaux, les jeunes chercheurs obligés de « se vendre »
Précaires et soumises à une concurrence croissante, les nouvelles générations de chercheurs sont incitées à développer leur « marque » personnelle sur Twitter, Instagram voire TikTok. Non sans effets pervers.
par Aurélien Defer
Santé — Enquête
Clinea, la psychiatrie très lucrative façon Orpea
Les cliniques psychiatriques Clinea sont la filiale la plus rentable d’Orpea. Elles profitent des largesses de l’assurance-maladie, tout en facturant un « confort hôtelier » hors de prix à leurs patients. Pour les soins et le management, le modèle est un copié-collé du groupe.
par Caroline Coq-Chodorge