L'UE va menacer Thyssenkrupp et Tata Steel d'un veto

Par
La Commission européenne va avertir cette semaine Thyssenkrupp et Tata Steel qu'elle pourrait opposer son veto à leur projet de fusion de leurs activités sidérurgiques en Europe s'ils ne proposent pas des concessions sur le plan de la concurrence, ont déclaré lundi à Reuters des personnes proches du dossier.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne va avertir cette semaine Thyssenkrupp et Tata Steel qu'elle pourrait opposer son veto à leur projet de fusion de leurs activités sidérurgiques en Europe s'ils ne proposent pas des concessions sur le plan de la concurrence, ont déclaré lundi à Reuters des personnes proches du dossier.