Chômage, par-delà la courbe

Ces vies de chômeurs derrière les catégories de Pôle emploi

Cela fait longtemps que les chômeurs sont rangés par catégories, A, B ou C, tordues à l’envi pour faire plier la courbe qui monte. Mais la différence est-elle si grande entre ceux qui ne travaillent pas du tout (les A) et l’océan de précaires demandeurs d’emploi (B et C) ? Tentative de réponse en quatre portraits.

A, B, C. Ces trois lettres de l’alphabet permettent, chaque mois, de tirer les chiffres du chômage dans le sens du vent politique, construction statistique tellement instrumentalisée que l’on n’y comprend plus rien. Depuis un mois, et face à une nouvelle hausse du nombre des demandeurs d'emploi, ministres et anciens ministres semblent tous prendre leurs distances. Après avoir, l’un comme l’autre, commenté mensuellement les chiffres de Pôle emploi lorsqu’ils dirigeaient le ministère du travail, François Rebsamen critique désormais, dans Les Échos et Le Monde, leur « viabilité », quand, sur France Inter, Michel Sapin raille une « statistique administrative » et plaide pour que l’on retienne les « vrais chiffres du chômage », ceux publiés tous les trois mois par l’Insee (moins élevés).

Abonnement mediapart

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là


Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

À la Une de Mediapart

Santé — Parti pris
Le naufrage d’un ministre désinvolte
Le voyage de Jean-Michel Blanquer aux Baléares, à la veille d’une rentrée scolaire à haut risque, résume deux années de gestion de la pandémie de Covid-19 : par désintérêt manifeste, il n’a jamais répondu aux craintes et à l’épuisement des enseignants comme des familles. 
par Caroline Coq-Chodorge
À l’air libre
Anne Hidalgo face à Mediapart
Ce soir, une invitée face à la rédaction de Mediapart : la maire de Paris et candidate socialiste à l’élection présidentielle.  
par à l’air libre
Industrie — Parti pris
Industrie française : l’attractivité de la rente
Accusé d’être le fossoyeur de l’industrie, Emmanuel Macron entend contre-attaquer : grâce à sa politique, la France aurait retrouvé son attrait pour les investisseurs étrangers. Mais il confond compétitivité-prix et attractivité, qui repose sur des écosystèmes détruits systématiquement par le gouvernement au profit d’un capitalisme de rente.
par Martine Orange
Sports
La Serbie fait front derrière son héros Novak Djoković
Les aventures australiennes de l’actuel numéro un du tennis mondial, et son expulsion, ont mobilisé la Serbie, qui a défendu bec et ongles son champion. Sûrement parce qu’il incarne depuis plus d’une décennie les espoirs de tout le pays, mais aussi ses profondes contradictions. 
par Jean-Arnault Dérens, Laurent Geslin et Simon Rico