Rachetée, la papeterie de la Chapelle Darblay va reprendre le recyclage

Fermée en 2020, l’usine, devenue un symbole de la désindustrialisation, a été préemptée mardi 10 mai par la métropole de Rouen, et immédiatement revendue à un groupement Veolia-Fibre excellence. Les nouveaux propriétaires assurent que le recyclage de papier redémarrera, mais sans donner aucune date.

Jean Mazé

11 mai 2022 à 08h55

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Veolia a annoncé mardi 10 mai avoir acquis avec le groupe papetier Fibre Excellence l’usine de la Chapelle Darblay, un important site de recyclage de papier vendu par la Métropole de Rouen (Seine-Maritime), qui l’avait acheté le même jour au groupe finlandais UPM. Le montant de la transaction s’élève à 9,6 millions d’euros, a précisé Nicolas Mayer-Rossignol, le président PS de la métropole de Rouen, lors d’une conférence de presse.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal