« La carte (bancaire) sans contact n’est pas du tout sécurisée »

Par

Alors que les premières cartes bancaires sans contact ont fait leur apparition en France et qu'il y en a déjà 10 millions en circulation aux États-Unis, Renaud Liftchitz, consultant sécurité chez BT, opérateur britannique de télécommunications, explique que les informations « sont très facilement accessibles à distance. »

A lire chez Ecrans.fr

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Alors que les premières cartes bancaires sans contact ont fait leur apparition en France et qu'il y en a déjà 10 millions en circulation aux États-Unis, Renaud Liftchitz, consultant sécurité chez BT, opérateur britannique de télécommunications, explique que les informations qu'elles contiennent « sont très facilement accessibles à distance ».