« Les classes dominantes ne rendent plus de comptes au reste de la société »

Entretien avec Allan Popelard, un des trois coordinateurs du « Nouveau Monde » (éditions Amsterdam), qui se propose de réaliser un vaste tableau de la France à la fin du quinquennat d’Emmanuel Macron, en multipliant les angles.

Cet article est en accès libre.

Pour soutenir Mediapart je m’abonne

Entretien avec Allan Popelard
PDF

Alors que va s’achever le premier quinquennat d’Emmanuel Macron, Le Nouveau Monde, un ouvrage collectif paru en septembre aux éditions Amsterdam, propose un vaste « tableau de la France néolibérale », comme l’indique son sous-titre. Plus qu’un bilan, c’est bien une large photographie de la société française que s’efforce de constituer cet ouvrage en jouant sur les formes et les angles, de l’article classique à l’enquête et l’analyse, en passant par le texte littéraire et le monologue.

Constitué de plus d’une centaine d’articles répartis entre 90 auteurs, ce tableau multiplie les points de vue sous la plume d’universitaires, d’écrivains, de journalistes, de militants et de citoyens. Le casting regroupe une grande partie de la scène critique du néolibéralisme en France des économistes Bruno Amable et Stefano Palombarini à l’écrivain Laurent Binet en passant par l’historien Pierre Serna, le journaliste Samuel Gontier au philosophe et économiste Frédéric Lordon.

L’ouvrage est dense et vise à donner les clés pour comprendre ce « nouveau monde » qui tente de s’imposer en France depuis 2017 et ses conséquences. Il s’agit d’abord de définir une domination, qui dépasse la vision classique des « 1 % » mais qui s’inscrit davantage dans le « bloc bourgeois » d’Amable et Palombarini ou « l’extrême centre » de Pierre Serna. Cette France de la bourgeoisie domine la société et s’en sépare, intellectuellement, linguistiquement, médiatiquement et économiquement. Elle impose ses codes, ses mythes, ses propres oppositions et laisse aux autres son mépris et son indifférence.

C’est cette logique qui est ici décryptée et contrée par l’analyse de quelques-unes des « mythologies » du temps et par le long « monologue des travailleurs » au centre de l’ouvrage qui donne la parole à ceux qui ne l’ont pas habituellement sur la réalité de leur vie professionnelle.

Pour présenter l’ouvrage, sa genèse et son ambition, Mediapart reçoit l’un de ses coordinateurs, Allan Popelard, qui a dirigé cette somme avec Antony Burlaud et Grégory Rzepski.

Cet entretien est également disponible en podcast.

Le Nouveau Monde, éditions Amsterdam, 1 046 pages, 29 euros

L’éco à contre-courant

L’éco à contre-courant
par Romaric Godin
L’éco à contre-courant
par Romaric Godin
L’éco à contre-courant
par Romaric Godin

À la Une de Mediapart

Moyen-Orient — Reportage
Des Russes désertent vers la Turquie pour ne pas « mourir pour Poutine »
Après que le président russe a décrété la mobilisation partielle des réservistes pour faire face à la contre-offensive de l’armée ukrainienne, de nombreux citoyens fuient le pays afin de ne pas être envoyés sur le front. 
par Raphaël Boukandoura
Politique — Enquête
La justice dit avoir les preuves d’un « complot » politique à Toulouse
L’ancienne députée LR Laurence Arribagé et un représentant du fisc seront jugés pour avoir tenté de faire tomber une concurrente LREM à Toulouse. Au terme de son enquête, le juge saisi de cette affaire a réuni toutes les pièces d’un « complot » politique, selon les informations de Mediapart.
par Antton Rouget
Exécutif — Analyse
Retraites, chômage, énergie : Macron attaque sur tous les fronts
Le président de la République souhaite mener à bien plusieurs chantiers d’ici à la fin de l’année : retraites, chômage, énergies renouvelables, loi sur la sécurité, débat sur l’immigration… Une stratégie risquée, qui divise ses soutiens.
par Ilyes Ramdani
L’esprit critique
« L’esprit critique » cinéma : luxe, érotisme et maternité
Notre podcast culturel débat des films « Sans filtre » de Ruben Östlund, « Les Enfants des autres » de Rebecca Zlotowski et « Feu follet » de João Pedro Rodrigues.
par Joseph Confavreux

Mediapart est actuellement en accès libre : profitez-en et faites-le savoir ! Découvrez tous nos contenus gratuitement C’est l’occasion pour celles et ceux qui ne nous connaissent pas de découvrir un journal totalement indépendant et sans publicité qui ne vit que de l’abonnement de ses lecteurs.
L’information est la première force sur laquelle nous devons compter. Une information de qualité, au service du public, soucieuse de l’intérêt général.
Articles, contenus vidéos, podcasts, enquêtes, dossiers... : découvrez-les et jugez par vous-même.
Si vous souhaitez nous soutenir et prolonger votre lecture après la période d’accès-libre abonnez-vous !

Soutenez-nous