Le Conseil d’Etat minore la sanction historique infligée à Natixis

Par

Par une décision prise le 6 novembre, le Conseil d’État a ramené de 35 à 20 millions d’euros la sanction historique que l’Autorité des marchés financiers avait prise en juillet 2017 contre Natixis Asset Management pour de graves irrégularités dans la gestion de fonds dits à formule entre 2012 et 2015. Ces irrégularités avaient, pour beaucoup d’entre elles, été révélées par Mediapart.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Par une décision prise le 6 novembre, le Conseil d’État a ramené de 35 à 20 millions d’euros la sanction historique que l’Autorité des marchés financiers (AMF) avait prise le 25 juillet 2017 contre Natixis Asset Management, filiale de Natixis, pour de graves irrégularités dans la gestion de fonds dits à formule entre 2012 et 2015. Ces irrégularités avaient pour beaucoup d’entre elles été révélées par Mediapart.