Scandale Madoff: une pyramide à la Carlo Ponzi

Une fraude à 50 milliards de dollars, mais avec la plus vieille recette du monde: une pyramide à la Carlo Ponzi. Le scandale Bernie Madoff, qui éclabousse certains des grands noms de la finance mondiale, est-il seulement une escroquerie spectaculaire ou le résultat inévitable de l'exubérance irrationnelle qui a entouré l'économie et les marchés financiers américains depuis plus d'une décennie?

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

C'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleures soupes. Pour soulager ses fortunés clients, riches individus ou grands investisseurs institutionnels, de quelque 50 milliards de dollars (selon sa propre estimation), le financier new-yorkais Bernard Madoff n'a pas eu recours aux produits structurés sophistiqués mais au mécanisme de fraude financière le plus éprouvé, une pyramide de Ponzi. Du nom de Carlo (Charles) Ponzi, qui a utilisé ce mécanisme sous une forme chimiquement pure à Boston, juste après la Première Guerre mondiale.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal