HSBC et UBS sous pression en Suisse

Par

La banque au cœur des révélations SwissLeaks a été mise en examen pour « blanchiment d'argent aggravé » en Suisse, et des perquisitions sont en cours à Genève. Quelques heures plus tôt, on apprenait que trois ex-banquiers d'UBS sont recherchés par la justice française.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les mauvaises nouvelles judiciaires s’accumulent pour les banques suisses. Dans les dernières heures, une enquête a été ouverte en Suisse sur le fonctionnement de HSBC Private Bank, la filiale au cœur du scandale remis en lumière par les révélations de « SwissLeaks », le travail combiné du Monde et de dizaines d’autres journaux, sous la houlette du consortium Icij. Un jour plus tôt, on apprenait que la justice française avait délivré un mandat d’arrêt à l’encontre de trois hauts dirigeants de la banque UBS, qui n’avaient pas honoré leurs convocations dans le cadre de l’enquête sur l’organisation de la fraude fiscale sur les riches clients français.