France Télécom: 1000 à 2000 personnes sont «en danger»

Par
On n'en parle plus. Mais le malaise social reste profond chez France Télécom. Dix salariés se sont suicidés depuis janvier. Selon les syndicats qui se fondent sur l'audit social mené par Technologia, «entre 1000 et 2000» salariés fragilisés psychologiquement seraient «en danger».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L'arrivée d'un nouveau PDG, Stéphane Richard, à France Télécom-Orange n'a pas enrayé la crise sociale. Depuis janvier, dix salariés se sont suicidés et quatre ont tenté de mettre fin à leurs jours, selon l'Observatoire du stress créé par Sud et la CGC-Unsa. Lundi 15 mars, un employé muni d'un couteau a tenté de mettre fin à ses jours dans les locaux de la direction régionale de Châlons-en-Champagne (Marne), se blessant légèrement à l'abdomen.