PSA : la «démondialisation» est-elle la solution ?

Par

C'était le concept phare d'Arnaud Montebourg. Devenu ministre du redressement productif, il se montre très prudent sur le sujet. Pourtant, la « démondialisation » est peut-être l'une des réponses, à terme, à la crise industrielle que traverse PSA.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C'est un livre très bref (90 pages, en très gros caractères), publié début 2011. Dans cet essai, préfacé par Emmanuel Todd, succès de librairie l'an dernier, Arnaud Montebourg, alors en campagne pour les primaires socialistes, exhorte les Français à « voter pour la démondialisation ». Pour convaincre ses futurs électeurs, l'homme politique ne mâche pas ses mots. Il fait de ce concept contesté, inspiré du sociologue philippin Walden Bello, le remède à tous les maux de la France (lire notre enquête).