Moody's s'invite dans la campagne présidentielle

Par

L'agence de notation engage une évaluation de la France, notée AAA. Avec cet avertissement fait au lendemain de la primaire PS, Moody's entend rappeler l'ordre des marchés à tout candidat à l'élection présidentielle.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La France est à son tour prise dans la spirale infernale des agences de notation. L'agence de notation Moody's a annoncé lundi soir qu'elle engageait un processus de réévaluation de la signature française. Le fameux AAA de la France,« notre  trésor national », selon Alain Minc, est mis en question.