Atlantia quitte le consortium de reprise d'Alitalia

Par
Le groupe d'infrastructures italien Atlantia a renoncé mardi à participer au sauvetage d'Alitalia avec la société ferroviaire Ferrovie dello Stato, à deux jours de l'expiration de la date butoir pour les offres de reprise de la compagnie aérienne en difficulté.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

MILAN (Reuters) - Le groupe d'infrastructures italien Atlantia a renoncé mardi à participer au sauvetage d'Alitalia avec la société ferroviaire Ferrovie dello Stato, à deux jours de l'expiration de la date butoir pour les offres de reprise de la compagnie aérienne en difficulté.