Altria va prendre plus de 33% de Juul, valorisé 38 milliards de dollars

Par
Le cigarettier américain Altria, propriétaire de Marlboro, est sur le point de conclure un accord portant sur le rachat de plus d'un tiers du capital du fabricant de cigarettes électroniques Juul Labs, dans le cadre d'une transaction qui valorise ce dernier à 38 milliards de dollars (33,4 milliards d'euros), ont dit mercredi des sources proches du dossier.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

(Reuters) - Le cigarettier américain Altria, propriétaire de Marlboro, est sur le point de conclure un accord portant sur le rachat de plus d'un tiers du capital du fabricant de cigarettes électroniques Juul Labs, dans le cadre d'une transaction qui valorise ce dernier à 38 milliards de dollars (33,4 milliards d'euros), ont dit mercredi des sources proches du dossier.

A la suite de ces informations, le titre Altria avançait vers 19h35 GMT de 1,73% à 51,77 dollars alors que le S&P 500 prenait de son côté 0,53%.

Cette valorisation de 38 milliards de dollars est plus de deux fois supérieure à celle de quelque 16 milliards retenue en juillet, lors d'un tour de table de financement, signe de la croissance exponentielle enregistrée par Juul, société basée à San Francisco.

Avec ses vapoteuses qui ressemblent à une clef USB, Juul est rapidement devenu le numéro un de la cigarette électronique aux Etats-Unis, passant d'une part de marché de 13,6% au début de 2017 à plus de 75% le mois dernier, selon des données Nielsen analysées par Wells Fargo.

Les sources ont précisé qu'Altria verserait 12,8 milliards de dollars en numéraire pour acheter une part de 35% dans Juul. L'annonce d'un accord, dont le Wall Street Journal avait le premier fait état, pourrait intervenir jeudi ou vendredi.

Ni Altria ni Juul n'ont répondu dans l'immédiat à une demande de commentaire.

Les grands cigarettiers internationaux ont investi dans les cigarettes électroniques ces dernières années pour s'adapter à un moindre taux de tabagisme dans les pays occidentaux mais, aux Etats-Unis, ces produits ont perdu beaucoup de terrain en raison de la popularité de Juul.

Il y a près de deux semaines, Altria a annoncé qu'il investirait 1,8 milliard de dollars dans le producteur canadien de cannabis Cronos pour prendre 45% de son capital.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale