Rappel des implants mammaires texturés d'Allergan

Par
L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) annonce avoir demandé à la société américaine Allergan le rappel de ses implants mammaires et expandeurs tissulaires actuellement en stock après le retrait du marquage CE nécessaire à sa commercialisation en France et en Europe.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

PARIS (Reuters) - L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) annonce avoir demandé à la société américaine Allergan le rappel de ses implants mammaires et expandeurs tissulaires actuellement en stock après le retrait du marquage CE nécessaire à sa commercialisation en France et en Europe.

L'organisme français de certification des dispositifs médicaux (GMED) a informé mardi l'ANSM que le marquage avait été retiré la veille dans l'attente de données complémentaires du fabricant, dans le cadre d'une procédure qui a lieu tous les cinq ans, apprend-on dans un communiqué.

Les implants mammaires texturés, plus particulièrement le modèle Biocell de la marque Allergan, sont cités au nombre des causes possibles d'une forme rare de cancer chez les femmes, le lymphome anaplasique à grandes cellules (LAGC).

Au total, 85% des prothèses mammaires implantées en France entre 2007 et 2016 en chirurgie réparatrice ou esthétique sont texturées.

L’ANSM a recommandé en novembre dernier aux professionnels de santé d’utiliser de préférence des implants mammaires à enveloppe lisse dans l’attente de l’avis d’un comité d’experts, qui devraient rendre un avis début 2019.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale