Le pouvoir d'achat devrait stagner au premier semestre

Par

Les prévisions de l'Insee laissent présager un « acquis » de croissance de +1,4% à la fin du premier semestre 2008. Mais le chômage devrait cesser de baisser. Et le pouvoir d'achat serait proche de la stagnation (+0,3%). Lire aussi « La lente montée des conflits sociaux »

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La « note de conjoncture » que l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) publie, ce vendredi 21 avril, apporte tout à la fois une (relativement) bonne nouvelle, et une (très) mauvaise. La bonne, dont le gouvernement ne manquera pas de tirer argument, c’est que l’économie française n’est pas – ou pas encore – fortement atteinte par le ralentissement de l’économie mondiale, et notamment de l’économie américaine. La mauvaise, qui a déjà été au cœur des débats des élections municipales, c’est que le pouvoir d’achat des Français est en très forte décélération et risque de se rapprocher d’une quasi-stagnation au cours du premier semestre de 2008.