RENNES (Reuters) - Correction: Bien noter que l'entreprise Quille Construction a été relaxée et non condamnée comme écrit par erreur.