Les travailleurs de l’or blanc, précaires avant tout

Par

Problèmes de logement, contrats courts et mal payés… le travail saisonnier est un choix qui rime souvent avec précarité.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

De courte durée, souvent à temps partiel, plus souple que le CDD, le contrat de travail saisonnier est peu avantageux pour les salariés : pas de prime de précarité à la fin du contrat, pas de délai de carence ou de durée maximale (sauf pour certaines conventions collectives). Le Monde donne la parole à ces travailleurs, qui subissent des emplois précaires, souvent payés au Smic, avec des horaires lourds.