Deliveroo sera bientôt jugée pour « travail dissimulé »

Par et

La plateforme de livraison de repas et trois de ses ex-dirigeants seront jugés en mars en correctionnelle à Paris. Le parquet estime que ses livreurs ne sont pas de vrais travailleurs indépendants et devraient bénéficier du statut de salariés.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le déroulement de l’enquête n’a fait presque aucun bruit, mais son aboutissement devrait avoir un immense retentissement. Le parquet de Paris vient de décider que Deliveroo devait être jugée en correctionnelle pour avoir traité ses livreurs à vélo et à scooter comme des travailleurs indépendants, alors qu’ils devaient bénéficier du statut de salariés, avec tous les avantages afférents (salaire minimum, congés payés, droit au chômage, etc.).