Nestlé fait des stocks en Grande-Bretagne, avant le Brexit

Par
Nestlé, numéro un mondial des aliments conditionnés, a augmenté ses stocks en Grande-Bretagne pour anticiper tout problème d'approvisionnement susceptible de survenir après le départ du Royaume-Uni de l'Union européenne, déclare le directeur général du groupe suisse, Mark Schneider, dans une interview au Frankfurter Allgemeine Zeitung à paraître samedi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

(Reuters) - Nestlé, numéro un mondial des aliments conditionnés, a augmenté ses stocks en Grande-Bretagne pour anticiper tout problème d'approvisionnement susceptible de survenir après le départ du Royaume-Uni de l'Union européenne, déclare le directeur général du groupe suisse, Mark Schneider, dans une interview au Frankfurter Allgemeine Zeitung à paraître samedi.