4,5 milliards! La cassette personnelle de l’ancien émir du Qatar

Une enquête de Mediapart dévoile que l’ancien émir Hamad ben Khalifa al-Thani et ses enfants ont accumulé 4,5 milliards d’euros d’avoirs à l’étranger, dont 3,3 milliards en France. Révélations sur la fortune cachée d’un monarque, qui a puisé sans compter dans les caisses de son pays.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

C’est le secret le mieux gardé du Qatar. Selon une enquête de Mediapart et Marianne, le clan de l’ancien émir Hamad ben Khalifa al-Thani, qui a abdiqué en 2013 au profit de son fils Tamim, a accumulé à l’étranger des actifs physiques (entreprises, immobilier et bateaux) d’une valeur d’au moins 4,5 milliards d’euros, soigneusement dissimulés derrière une galaxie de sociétés écrans immatriculées dans des paradis fiscaux. Un chiffre colossal, deux fois plus élevé que les 2,1 milliards d’euros de fortune totale attribués jusqu’ici à Hamad al-Thani par les magazines spécialisés Time et Forbes.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Nos derniers articles data

Violences sexistes et sexuelles
Ce que deviennent 100 affaires révélées depuis #MeToo
Que sont devenues les révélations en avalanche dans les médias français depuis #MeToo, en 2017 ? Ont-elles été judiciarisées ? Quelles en ont été les conséquences ? Mediapart a décortiqué 100 dossiers parmi les plus retentissants.
par Lénaïg Bredoux, Donatien Huet et Marine Turchi
Accidents du travail : le fléau invisible
Accidents du travail : une hécatombe à bas bruit
Le travail abîme, broie, tue. Dans chacune des villes où est implanté notre partenaire Mediacités, Lille, Lyon, Toulouse et Nantes, et partout en France, des dizaines de personnes perdent la vie à leur poste chaque année. Un fléau difficile à cerner, malgré le pire taux de décès au travail européen.
par Benjamin Peyrel (Mediacités)
Éducation et enseignement supérieur
Mixité sociale à l’école : le privé ne joue pas le jeu, et cela se voit de plus en plus
Des données sur « l’indice de position sociale » des écoles et collèges, que le ministère a été contraint de publier mercredi, confirment à quel point l’école privée sous contrat se préoccupe peu de mixité sociale. Un « tabou » qui pèse lourd sur l’école publique, qui concentre toutes les difficultés.
par Mathilde Goanec et Donatien Huet
La guerre russe contre l’Ukraine
Aide militaire à l’Ukraine : le moindre effort de la France
L’Élysée a annoncé lundi avoir « pris de nouvelles dispositions pour soutenir militairement l’Ukraine ». Jusqu’à présent, l’exécutif s’est surtout réfugié derrière le secret des opérations pour masquer la relative faiblesse de son aide.
par Justine Brabant et Donatien Huet

À la Une de Mediapart

Asie et Océanie
Les Chinois défient la répression dans la rue sur l’air de «L’Internationale»
Le mouvement de protestation contre les mesures anti-Covid s’est étendu ce week-end à l’ensemble de la Chine. Plus d’une cinquantaine d’universités se sont également mobilisées. Des slogans attaquent le Parti communiste chinois et son numéro un Xi Jinping. Une première depuis 1989. 
par François Bougon
Asie et Océanie — Entretien
« C’est un défi direct à Xi Jinping »
Pour le sinologue Zhang Lun, professeur d’études chinoises à Cergy-Paris-Université, le mouvement de protestation en Chine est dû au sentiment de désespoir, en particulier chez les jeunes, provoqué par les mesures draconiennes de lutte contre la pandémie. Pour la première fois, les nombreuses critiques envers le numéro un Xi Jinping sont passées des réseaux sociaux à la rue.
par François Bougon
Violences sexistes et sexuelles — Parti pris
Affaire Sofiane Bennacer : la présomption d’innocence n’est pas une assignation au silence
Après la médiatisation de l’affaire, l’acteur, mis en examen pour « viols », et la réalisatrice Valeria Bruni Tedeschi crient au non-respect de la présomption d’innocence. Ce principe judiciaire fondamental n’empêche pourtant ni la parole, ni la liberté d’informer, ni la mise en place de mesures conservatoires.
par Marine Turchi
Police — Enquête
À Bure, les liens financiers entre gendarmes et nucléaire mélangent intérêts publics et privés
En vigueur depuis 2018, une convention entre la gendarmerie nationale et l’Agence nationale de gestion des déchets radioactifs permet la facturation de missions de service public. Mais alors, dans l’intérêt de qui la police agit-elle ? Mediapart publie le document obtenu grâce à une saisine de la Cada.  
par Jade Lindgaard