« À Pôle emploi, ce n’était vraiment pas le moment d’en rajouter »

Par

La réforme de l’assurance-chômage n’entrera pas en vigueur le 1er juillet. À Pôle emploi, les conseillers redoutaient sa mise en œuvre dans un contexte de fortes tensions avec les usagers. Les menaces de suicide augmentent.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Cette fois, c’est sûr. La réforme de l’assurance-chômage n’entrera pas en vigueur le 1er juillet prochain. Saisi en urgence, le Conseil d’État a suspendu le texte. La plus haute instance de la justice administrative doit maintenant statuer sur le fond des recours déposés par les organisations syndicales.