Vidéo. Guillaume Pepy (SNCF) s'explique sur la grève, les banlieues et les tarifs

Par et

La direction de la SNCF a évité une grève d'ampleur: le trafic est relativement peu perturbé lundi 24 novembre. Guillaume Pepy, président de l'entreprise, justifie les concessions sur la réforme du fret au nom d'un nouveau dialogue social, «pour en finir avec la gréviculture». Il se prête à quelques autocritiques sur la politique des prix des billets et promet des investissements massifs dans les transports de banlieue et dans le futur système «Autolib'».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.