La précarité n’est plus un accident de parcours

Par

CDD, intérim, auto-entrepreneurs et stagiaires: la nébuleuse du sous-emploi ne cesse de croître, avec deux constantes, rotation des contrats et insertion plus difficile.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La France se « précarise » et le quinquennat Hollande, là non plus, n’a malheureusement pas inversé la tendance. La précarité, celle qui vous fait naviguer du chômage à l’emploi et de l’emploi au chômage, fait grossir sans faiblir le bataillon des catégories B et C. Son talon d’Achille réside cependant dans son côté attrape-tout, brassant large entre difficultés financières, instabilité professionnelle et misère sociale. De fait, quand on a du mal à caractériser les choses, on a vite fait de les balayer sous le tapis.