Crise: huit raisons d'être en colère

Par et

En prélude à la journée de grève et de manifestations organisée contre la réforme des retraites du gouvernement, Mediapart dresse l'état des lieux de l'économie européenne, et en particulier de la France, après plus de deux années de crise. Parti pris.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ce jeudi 27 mai ne sera qu'une nouvelle journée de grève et de manifestations, appelée conjointement par la CGT, la CFDT, la CFTC, la FSU, Unsa et Solidaires. Une journée de protestation syndicale comme il y en a eu tant, dans le passé; comme il y en aura tant d'autres. Une journée de mobilisation organisée, dans le cas présent, pour protester contre la réforme des retraites, telle que semble vouloir la dessiner le gouvernement, avec à la clef le passage à 62 ou 63 ans de l'âge légal de départ à la retraite; et puis pour organiser la défense de l'emploi et du pouvoir d'achat, sur lesquels la crise fait peser de lourdes menaces.