L'Espagne ramène la crise en Europe

Par

La dégradation de l’Espagne annonce le retour de la crise dans la zone euro. Alors que l’économie espagnole s’enfonce dans la récession, avec un chômage à plus de 24 %, les mesures d’austérité sont contestées par les économistes. D’autant qu’elles n’apportent aucune solution aux problèmes espagnols.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le scénario, trop connu depuis le début de la crise de la zone euro, est en train de se remettre en place. Jeudi soir, l’agence de notation Standard & Poor’s a dégradé l’Espagne de deux paliers, pour la deuxième fois depuis de début de l’année. Sur le fond, l’annonce n’a pas surpris : depuis des mois, la communauté financière s’inquiète de l’avenir de l’Espagne. Mais le moment choisi a un peu pris de court les observateurs : ils ne s’attendaient pas si tôt à une nouvelle dégradation.