Atlantia-EDF décroche l'aéroport de Nice, Vinci celui de Lyon

Par
L'Etat a choisi jeudi de céder sa participation dans l'aéroport de Nice à un consortium composé de l'italien Atlantia, l'aéroport de Rome et EDF Invest, et celle dans l'aéroport de Lyon à un consortium composé de Vinci, la Caisse des dépôts (CDC) et le groupe Predica.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - L'Etat a choisi jeudi de céder sa participation dans l'aéroport de Nice à un consortium composé de l'italien Atlantia, l'aéroport de Rome et EDF Invest, et celle dans l'aéroport de Lyon à un consortium composé de Vinci, la Caisse des dépôts (CDC) et le groupe Predica.