La croissance française rebondit dans un contexte qui s’assombrit

La croissance française s’est établie à 0,5 % sur le deuxième trimestre. Si le chiffre est plus fort qu’attendu, c’est d’abord en raison du rebond du tourisme international. Mais la consommation des ménages continue de reculer, alors que l’inflation accélère et que la situation internationale se dégrade.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

La croissance française a rebondi entre avril et juin. Selon la première estimation de l’Insee publiée vendredi 29 juillet, le PIB français a progressé de 0,5 % au deuxième trimestre de l’année. Après le recul de 0,2 % du premier trimestre, l’économie française évite donc la récession dite « technique », définie par deux trimestres de suite de contraction. On pourrait même croire qu’elle rebondit fortement, ce qui semble remarquable dans un contexte mondial troublé.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal