La crise de l'Euro

La crise financière dans la zone euro.

Sarkozy et l’«accord européen»: les dessous d’une supercherie

Par et

Quelques jours ont suffi pour montrer que le fameux accord européen du 9 décembre, imposé par Merkel et Sarkozy, n'est qu'une dangereuse supercherie. De nouveau traité européen, il n'y aura sans doute pas. Mais l'essentiel pour les deux dirigeants est moins de sauver l'Europe que de lancer leur campagne électorale respective. L'Europe pour de petites stratégies électoralistes: décryptage en quatre points.

Europe: un pacte qui ne résout rien

Par
L'accord européen imposé par le directoire franco-allemand pourrait se révéler comme une faute politique et économique: l'union monétaire envisagée est sans politique budgétaire ni monétaire. Au mieux, les Européens ont gagné un répit avant que la crise ne redouble.

BCE: qu'est-ce la «normalité» pour une banque centrale?

Par
L'appel est pratiquement unanime, tout du moins en France, pour que la Banque centrale européenne devienne enfin une banque centrale «normale»! C'est-à-dire qu'elle se transforme en prêteur en dernier ressort pour des Etats endettés. Mais est-ce vraiment normal? Et l'accord européen dit de «Merkozy» n'est-il pas qu'une gesticulation supplémentaire? Analyse.

La gauche face à la crise: nos entretiens

Série de trois débats avec des figures de la gauche –Eva Joly face à la présidente d'Attac Aurélie Trouvé; Michel Sapin, proche de François Hollande, face à Pierre Laurent, le chef du PCF; et l'“économiste atterré” Cédric Durand face au tenant de l'aile gauche du PS, Henri Emmanuelli.

Cem Özdemir: «Il faut changer les traités européens»

Par

Cem Özdemir, le co-président des Verts allemands, dénonce la politique européenne de Nicolas Sarkozy et Angela Merkel, et plaide pour un rééquilibrage des politiques d'austérité. Il faut changer les institutions européennes, accepter des référendums dans plusieurs pays et «économiser et investir». Il estime par ailleurs inéluctable la sortie du nucléaire. Entretien.

Jean Pisani-Ferry: «Il y a urgence à prendre des mesures pour soutenir la croissance»

Par
Directeur de l'Institut européen Brügel, l'économiste analyse les solutions à la crise de l'euro proposées par l'Allemagne et la France, les changements profonds et les risques qu'elles induisent. Il insiste sur l'urgence de penser un plan qui ne soit pas seulement punitif pour relancer l'Europe.

Emmanuel Todd: «Le jour où l'euro tombera»

Vidéos dans l'article Vidéos dans l'article
Inaugurant notre série d'entretiens en vue de la présidentielle, Emmanuel Todd analyse à quel point face à une droite n'ayant rien à proposer sinon son rapprochement prononcé avec les forces lepénistes, la gauche pourrait redevenir la gauche, à la faveur d'une crise capable de tout balayer. Même la pusillanimité des élites. Et surtout la monnaie unique...

La Pologne s'agace de regarder passer le train Merkel-Sarkozy

Par
On l'avait oublié mais Varsovie préside, jusqu'à la fin de l'année, une Union européenne à feu et à sang! Avec une difficulté: le pays n'est pas membre de la zone euro, et peine à peser sur les discussions stratégiques sur la Grèce ou l'Italie. Poussés de côté par le trio Paris-Berlin-FMI, les Polonais pointent la panne européenne.

Crise: eux ou nous

Par
L'Europe a rendez-vous avec l'histoire. La crise a mis à nu les erreurs d'analyse, les fautes politiques, les aveuglements idéologiques. Les responsables européens n'ont plus qu'un court créneau pour reprendre en main la construction européenne. Ils doivent dire s'ils choisissent de la laisser sous la domination des marchés financiers et de la spéculation, ou s'ils lancent une vraie construction monétaire, en redéfinissant le rôle de la Banque centrale. La question est: le monde financier ou les peuples européens?