Jean Pisani-Ferry: «Il y a urgence à prendre des mesures pour soutenir la croissance»

Par
Directeur de l'Institut européen Brügel, l'économiste analyse les solutions à la crise de l'euro proposées par l'Allemagne et la France, les changements profonds et les risques qu'elles induisent. Il insiste sur l'urgence de penser un plan qui ne soit pas seulement punitif pour relancer l'Europe.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans votre livre Le Réveil des démons, vous soulignez le danger qu'il y aurait à créer une scission au sein de la zone euro entre une Europe du Nord et une Europe du Sud. Ce serait, selon vous, la mort de l'Europe. L'Allemagne et la France ne sont-elles pas, cependant, en train d'emprunter ce chemin, en imaginant la construction d'une zone euro à plusieurs vitesses ?