A droite, les candidats encerclent Sarkozy

Par

Pas une semaine ne passe sans qu’apparaisse une nouvelle candidature à la primaire de 2016. Nicolas Sarkozy ne s’est pas encore officiellement déclaré, mais ils sont pourtant déjà une dizaine à vouloir le défier. « Ce n'est plus une primaire, c'est une équipe de foot », raille Jean-Christophe Cambadélis.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Reste-t-il quelqu’un qui ne soit pas candidat à la primaire de la droite et du centre ? La question fait sourire les esprits moqueurs, mais pourrait bien finir par se poser sérieusement. Après François Fillon, Alain Juppé, Bruno Le Maire, Nadine Morano, Hervé Mariton, Jean-Frédéric Poisson, Jean-François Copé, Nathalie Kosciusko-Morizet, Frédéric Lefebvre… Geoffroy Didier vient à son tour d’annoncer sa volonté de participer au scrutin des 20 et 27 novembre 2016. « Ce n'est plus une primaire, c'est une équipe de foot », raille le premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis.