A Villeneuve-d’Ascq, le maire est accusé de viols dans un climat de peur

Par Clémence De Blasi et Jacques Trentesaux (Médiacités)

Notre partenaire Mediacités a pris connaissance d’une plainte pour viols déposée par une employée communale contre Gérard Caudron. L’élu réfute tout en bloc et s’estime victime d’une « attaque ignoble » destinée à empêcher sa réélection en 2020.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La mairie, c’est lui : Gérard Caudron, 74 ans, dont une bonne quarantaine d’années passées à exercer les plus hautes fonctions à la tête de cette municipalité créée en 1970, fusion des communes d’Ascq, Annappes et Flers-lez-Lille. « Il mourra maire ou mourra de ne plus l’être. Depuis 1977, il ne vit que pour cela », analyse son ancien bras droit Robert Vanovermeir. Six mandats, donc, dans la 6e ville du Nord-Pas-de-Calais – elle comptait plus de 63 000 habitants au 1er janvier 2017. Et peut-être un septième à l’horizon 2020 : le 4 février dernier, Gérard Caudron annonçait sur son blog son intention de se représenter. Depuis, la note (numéro 540) a mystérieusement disparu…