JO 2024: vainqueur par forfait, Paris peut le payer cher

Par

L'accord financier conclu entre Los Angeles et le Comité international olympique (CIO) ouvre la voie à la désignation de Paris pour accueillir les Jeux olympiques en 2024. Tandis que tous ses concurrents ont renoncé pour des raisons budgétaires, l'équipe française assure qu'elle tiendra son budget de 6,6 milliards d'euros. Les risques de dérapage sont pourtant réels, notamment pour la sécurité.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

On imaginait que l'annonce se ferait face à une délégation française en liesse devant les caméras de télévision du monde entier. Mais c'est quasiment en catimini que le maire de Los Angeles a sobrement mis fin au semblant de suspens autour de la désignation de la ville hôte des Jeux olympiques de 2024. Ce lundi, après avoir passé un accord financier avec le Comité international olympique (CIO), l'édile démocrate Eric Garcetti a confirmé, dans les colonnes du Los Angeles Times, que sa ville accueillerait les jeux en 2028, ouvrant la voie à la désignation de Paris lors de la prochaine session du CIO à Lima le 13 septembre.