Procès en vue pour deux proches de Marine Le Pen

Par
Les juges ont décidé de renvoyer le vice-président du Rassemblement national (RN, ex-Front national), Jean-François Jalkh, ainsi que Frédéric Chatillon, un proche de Marine Le Pen, devant le tribunal correctionnel, a-t-on appris lundi de source proche du dossier.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Les juges ont décidé de renvoyer le vice-président du Rassemblement national (RN, ex-Front national), Jean-François Jalkh, ainsi que Frédéric Chatillon, un proche de Marine Le Pen, devant le tribunal correctionnel, a-t-on appris lundi de source proche du dossier.