Incendie de Rouen: Lubrizol, une usine toxique et opaque

Par

L’usine d’huiles et de solvants, qui a brûlé à Rouen le 26 septembre, contient des produits « très dangereux pour l’environnement », selon des rapports de l’inspection des installations classées consultés par Mediapart. En 2016, elle pointait les risques de « formation de substances toxiques » en cas d’incendie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Quels produits ont brûlé ? Quelles substances ont été rejetées dans l’air ? Où sont-elles retombées ? Cinq jours après un gigantesque incendie dans l’usine Lubrizol de Rouen, beaucoup de questions restent sans réponse.