Pour Macron, les dangers d’un sursaut inédit

Par

La semaine qui s’ouvre est névralgique pour l’avenir du quinquennat. SNCF, Air France, Carrefour, universités… les blocages se multiplient. Pour le pouvoir, ils s’expliquent par une peur irraisonnée du « monde nouveau ». Dans les faits, c’est plutôt l’usure d’un vieux discours d’austérité qui menace le président.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La « convergence des luttes », comme disent les syndicalistes, n’arrive pas forcément du côté où on l’attend. Ces temps-ci, on guettait son accomplissement en regardant dans le rétroviseur de l’histoire sociale, comme si les événements d’autrefois, notamment Mai 68 dont on « fête » les cinquante ans, pouvaient se réincarner un demi-siècle après. Or, ce qui s’installe sous nos yeux n’est pas une répétition mais l’aboutissement potentiel d’une longue séquence.