La France délaisse la course au vaccin contre le Covid-19

Par

Le gouvernement n’a pour l’heure débloqué aucun budget spécifique pour soutenir la recherche d’un vaccin, selon nos informations. Si l’épidémie perdure, il est pourtant présenté comme un sésame à la sortie de crise. Et le risque est latent d’une guerre mondiale pour y avoir accès.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans la course de fond aux vaccins contre le Covid-19, les États-Unis sont partis en tête, encouragés par une doctrine : « America first ». Le gouvernement français, lui, a regardé le départ des différents concurrents, dont l’Institut Pasteur, sans lui octroyer de versement d’urgence. La fondation privée d’utilité publique ne l’a pas attendu : elle est allée chercher du soutien à l’étranger. Idem pour le fleuron industriel tricolore Sanofi, dont le projet est subventionné par le ministère de la santé… américain.