Union de la gauche : « Un tournant historique incroyable »

Un accord a été trouvé dans la nuit de dimanche à lundi, entre La France insoumise et Europe Écologie-Les Verts, en vue des élections législatives : on en parle avec la députée Clémentine Autain. Reportage sur la manifestation du 1er mai. Et enfin, on apprend à garder espoir avec des citoyens engagés.

Cet article est en accès libre.

Pour soutenir Mediapart je m’abonne

© Mediapart
PDF


Au sommaire de cette émission :

  • Mathieu Magnaudeix et Mathieu Dejean reçoivent Clémentine Autain, députée LFI en Seine-Saint-Denis. Alors qu’un accord électoral a été conclu dans la nuit de dimanche à lundi entre La France insoumise et Europe Écologie-Les Verts pour les élections législatives des 12 et 19 juin, il pourrait s’élargir dans les prochaines heures au Parti communiste et même au Parti socialiste. Alors à quoi cette « Nouvelle Union populaire écologique et sociale » pourrait-elle ressembler ? Tous les partis cités vont-ils s’allier ? On en discute avec notre invitée.
  • Reportage dans le cortège de la manifestation du 1er mai, à Paris, où se sont rendus Nassim Gomri et Christophe Gueugneau. Une manifestation durant laquelle le mot d’ordre était « contre Macron » mais aussi dans la perspective attendue de l’union de la gauche pour les élections législatives. 
  • Et enfin on parle d’espoir avec des citoyen·nes engagé·es. Mathieu Magnaudeix reçoit Lauren Lolo, élue municipale à Fosses dans le Val-d’Oise et cofondatrice de la Cité des chances, Juliette Rousseau, éditrice, autrice et traductrice, et Stéphane Ravacley, boulanger, fondateur de l’association Patrons solidaires et candidat aux élections législatives dans le Doubs. Face à la crise climatique, à la montée de l’extrême droite et au règne du néolibéralisme, comment nos invité·es gardent espoir ?

Voir ou revoir toutes nos émissions ici.

À la Une de Mediapart

Moyen-Orient — Analyse
Face à la colère de son peuple, le régime iranien choisit la fuite en avant répressive
Les unités organisant la répression sont multiples et impitoyables mais n’arrivent toujours pas à mater des manifestants qui n’exigent plus seulement la fin du voile obligatoire, mais celle du régime.
par Jean-Pierre Perrin
Énergies
Énergies renouvelables : un projet de loi au détriment du vivant
En pleine crise énergétique, le gouvernement présente dans l’urgence un projet de loi visant à accélérer le déploiement de l’éolien et du solaire. Un texte taillé pour les industriels, et qui sacrifie la biodiversité comme la démocratie participative.
par Mickaël Correia
Numérique
Amnesty International dénonce le rôle de Facebook dans les exactions contre les Rohingyas du Myanmar
L’ONG publie un rapport documentant comment, en 2017, le réseau social a été incapable de modérer les messages appelant à la discrimination ou au meurtre des membres de cette minorité ethnique de confession musulmane, et les a même promus via ses algorithmes. Elle demande à sa société mère, Meta, de les indemniser.
par Jérôme Hourdeaux
Éducation — Analyse
Revalorisation salariale : les enseignants se méfient
Plusieurs enseignants, très circonspects sur la réalité de la revalorisation salariale promise par Emmanuel Macron, seront en grève le 29 septembre 2022, dans le cadre d’une journée interprofessionnelle à l’appel de diverses organisations syndicales. La concertation annoncée pour le mois d’octobre par le ministre Pap Ndiaye sur le sujet s’annonce elle aussi houleuse.
par Mathilde Goanec

Soutenez un journal 100% indépendant Et informez-vous en toute confiance grâce à une rédaction libre de toutes pressions Mediapart est un quotidien d’information indépendant lancé en 2008, lu par plus de 200 000 abonnés. Il s’est imposé par ses scoops, investigations, reportages et analyses de l’actualité qui ont un impact, aident à penser et à agir.
Pour garantir la liberté de notre rédaction, sans compromis ni renoncement, nous avons fait le choix d’une indépendance radicale. Mediapart ne reçoit aucune aide ni de puissance publique, ni de mécène privé, et ne vit que du soutien de ses lecteurs.
Pour nous soutenir, abonnez-vous à partir de 1€.

Je m’abonne