Le Maire attend plus des banques sur les frais des plus fragiles

Par
Le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, a confirmé dimanche son intention de plafonner à 200 euros par an les frais bancaires des Français les plus fragiles et va demander aux banques d'agir pour augmenter les souscriptions d'offre spécifique de comptes à leur destination.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, a confirmé dimanche son intention de plafonner à 200 euros par an les frais bancaires des Français les plus fragiles et va demander aux banques d'agir pour augmenter les souscriptions d'offre spécifique de comptes à leur destination.