Le Maire attend plus des banques sur les frais des plus fragiles

Le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, a confirmé dimanche son intention de plafonner à 200 euros par an les frais bancaires des Français les plus fragiles et va demander aux banques d'agir pour augmenter les souscriptions d'offre spécifique de comptes à leur destination.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

PARIS (Reuters) - Le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, a confirmé dimanche son intention de plafonner à 200 euros par an les frais bancaires des Français les plus fragiles et va demander aux banques d'agir pour augmenter les souscriptions d'offre spécifique de comptes à leur destination.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal