Les ravages de trente-cinq années de privatisations

Par

Dans son livre Prédations, notre confrère Laurent Mauduit dresse le bilan de plus de trois décennies de privatisations en France et alerte sur ce mouvement de marchandisation généralisée. Nous publions des bonnes feuilles de l’ouvrage qui révèlent les secrets bien gardés de l’une de ces privatisations : celle, partielle, de GDF Suez.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«La propriété privée nous a rendus si stupides et bornés qu’un objet n’est nôtre que lorsque nous le possédons. » Laurent Mauduit, l’un des cofondateurs de Mediapart, a placé en exergue de son livre, Prédations. Histoire des privatisations des biens publics (La Découverte, 304 pages, 19 €), cette formule de Karl Marx, consignée dans le plus célèbre de ses écrits de jeunesse, Les Manuscrits de 1844. Il y a, indiscutablement, deux manières d’entendre le propos.