Gérard Collomb, le mentor déçu

Par
Gérard Collomb abandonne le navire ballotté de la Macronie après en avoir été un pilier, un départ au goût de divorce avec celui dont il disait il y a deux ans qu'il était le seul à pouvoir "faire gagner le camp progressiste".

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Gérard Collomb abandonne le navire ballotté de la Macronie après en avoir été un pilier, un départ au goût de divorce avec celui dont il disait il y a deux ans qu'il était le seul à pouvoir "faire gagner le camp progressiste".