Le féminisme à la française, mythe national

Par

Le Monde déconstruit l’histoire d’une singularité française en matière de rapports femmes-hommes. Civilité pour certaines historiennes, la galanterie à la française est surtout une ruse sociale pour d’autres chercheuses.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Derrière la tribune sur la liberté d’importuner d’un collectif comprenant notamment Catherine Millet et Catherine Deneuve, Le Monde remonte à une vieille tradition idéologique française, qui ferait de la France une exception culturelle en matière de relations entre femmes et hommes.