La mort de Josette Audin: une vie à rendre justice

Par

L’Humanité annonce, ce dimanche 3 février, la mort de Josette Audin à 87 ans. Elle était la veuve du mathématicien communiste Maurice Audin, assassiné en 1957 à Alger par l’armée française qui camoufla son crime sur le moment sans jamais cesser de le nier ensuite. Le 13 septembre 2018, le président de la République, Emmanuel Macron, s’était rendu chez Josette Audin pour « demander pardon », tout en reconnaissant, 61 ans après, le crime d’État.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Une grande dame s’est éteinte. Josette Audin est décédée samedi 2 février à l’âge de 87 ans, emportant avec elle l’histoire intime de la grande Histoire, celle qu’elle aura contribué à écrire par sa persévérance et son courage.