«La thèse du double génocide est un négationnisme»

Invité de notre émission « À l’air libre », Patrick de Saint-Exupéry affirme que sur le Rwanda et la thèse du « double génocide », le « négationnisme des responsables français, c’est de la défausse », à commencer par celui de l’ex-secrétaire général de l’Élysée, Hubert Védrine. 

Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous