Dossier Rwanda, une histoire française

L’implication de la France, le régime de Paul Kagame, la justice transitionnelle et internationale, les recherches historiques et l'enjeu crucial des archives: retrouvez nos analyses, enquêtes et reportages autour du génocide des Tutsis du Rwanda, qui a tué près d'un million de personnes en 1994.

Archives militaires sur le Rwanda : malgré les promesses, le verrou n’a pas sauté

Le 26 juin 1994 au nord de la frontière zaïroise avec le Rwanda. © Photo Pascal Guyot / AFP
Plus de huit mois après la remise au président de la République du rapport Duclert, qui avait conclu à « un ensemble de responsabilités, lourdes et accablantes » de la France face au génocide des Tutsis en 1994, le Service historique de la Défense continue de verrouiller l’accès de ses archives. 

Vincent Duclert : « Une autre étape dans l’ouverture des archives sera à inventer »

International — Entretien

Des militaires français dans le camp de réfugiés Tutsis de Nyarushishi, le 30 avril 1994. © Photo Pascal Guyot / AFP
Il a dirigé pendant deux ans les travaux de la Commission de recherche sur les archives françaises relatives au Rwanda et au génocide des Tutsis. L’historien Vincent Duclert s’est longuement confié à Mediapart.

Le génocide des Tutsis au Rwanda et l’honneur perdu de la gauche en France

France — Parti pris

Des crânes de victimes du génocide des Tutsis pris en photo en avril 2021 au Mémorial de Kigali. © Simon Wohlfahrt / AFP
En reconnaissant la « responsabilité accablante » de la France dans le dernier génocide du XXe siècle, le rapport Duclert et le discours d’Emmanuel Macron à Kigali ont permis une avancée considérable, parce qu’officielle, sur l’une des pages les plus sombres de l’histoire française. La gauche, elle, refuse toujours son examen de conscience, au risque de perdre le sens de l’Histoire.

Génocide des Tutsis: Macron admet les «responsabilités» de la France, mais ne présente pas d’excuses

International — Reportage

En visite au Rwanda, le président français s’est adressé, jeudi 27 mai, aux rescapés du génocide des Tutsis. Un discours important, destiné à « normaliser » les relations entre les deux pays. Mais le président s’est refusé à demander pardon.

Rwanda : après le discours de Macron, les « espoirs » des survivantes de la « zone Turquoise »

Afrique — Entretien

Deux rescapées du génocide des Tutsis qui ont porté plainte pour des viols subis de la part de soldats français de l’opération Turquoise, en 1994, ont accepté de raconter leur histoire. Le discours prononcé par le président à Kigali, le 27 mai, leur fait espérer que leurs agresseurs soient un jour traduits en justice.

La France, le Rwanda et le génocide: l’«occasion unique» d’Emmanuel Macron

France — Entretien

Alors que le président du Rwanda est à Paris et qu’un récent rapport a conclu aux « responsabilités lourdes et accablantes » de la France face au génocide de 1994, Emmanuel Macron sera-t-il le premier chef de l’État qui dira officiellement les faits : oui, la France s’est compromise avec le régime génocidaire ? Entretien avec le chercheur et militant de l’association Survie, François Graner.

Il a alerté sur le génocide des Tutsis et a été sanctionné: le colonel Galinié témoigne

France — Entretien

Attaché de défense au Rwanda de 1988 à 1991, le colonel français René Galinié avait averti Paris du risque d’extermination des Tutsis. Sa hiérarchie l’a sanctionné en brisant sa carrière. Son rôle a été salué par le rapport Duclert remis récemment au président de la République.

La France et le Rwanda: «Des excuses s’imposent», selon Vincent Duclert

France — Entretien

L'historien Vincent Duclert. © JOEL SAGET / AFP
Alors que ce 7 avril marque le 27e « anniversaire » du début du génocide des Tutsis, l’historien Vincent Duclert, qui a présidé la commission dont les travaux inédits ont conclu à des « responsabilités lourdes et accablantes » de la France face à la tragédie rwandaise, se livre dans un long entretien.

Tous les articles

La France et le génocide des Tutsis: des «responsabilités lourdes et accablantes»

France

« Des responsabilités accablantes » mais pas de « complicité » au sens juridique : telle est la conclusion du rapport de la commission présidée par l’historien Vincent Duclert sur le rôle de la France face au génocide des Tutsis du Rwanda. Quelles suites politiques Emmanuel Macron donnera-t-il à ce constat ?

La France et le Rwanda: qui va dire l’Histoire, enfin?

France — Analyse

Alors que la commission Duclert doit rendre à Emmanuel Macron, vendredi 26 mars, un rapport très attendu sur le rôle de la France dans le génocide des Tutsis du Rwanda, Mediapart a interrogé cinq historiens de renom sur le concept de « dire l’Histoire » face aux pages les plus sombres de notre passé. Qui ? Quand ? Comment ? Pourquoi ? Éléments de réponse. 

France-Rwanda: le cœur des ténèbres

International

Le journaliste Patrick de Saint-Exupéry publie La Traversée, un ouvrage magistral sur le génocide des Tutsis au Rwanda et l’implication de la France. Art du reportage, rigueur de l’enquête : l’auteur arrache les racines du négationnisme français. Bonnes feuilles.

France-Rwanda: des archives militaires françaises toujours au secret

International — Enquête

Quel a été le rôle de la France lors du génocide des Tutsis ? Une partie de la réponse se trouve dans les archives militaires. Des dizaines de milliers de documents inaccessibles à la recherche, en raison notamment d’un inventaire jusqu’ici impossible à consulter. Mediapart le publie.

Rwanda: un document prouve l’ordre de la France de laisser s’enfuir les génocidaires

France — Enquête

En juillet 1994, les principaux membres du gouvernement responsable du génocide des Tutsis sont dans une zone contrôlée par l’armée française. Leur arrestation est réclamée. Un document inédit prouve que la France a préféré les laisser partir. Il est signé de l’actuel patron de la DGSE.

Alain Juppé, l’homme qui a empoisonné les relations franco-rwandaises

International — Enquête

Le réchauffement diplomatique entre Paris et Kigali est en très bonne voie. La précédente tentative s’était soldée par un échec au début des années 2010. Au Quai d’Orsay, Alain Juppé avait joué un rôle déterminant dans cette crise. 

Aloys Ntiwiragabo, pilier présumé du génocide des Tutsis, se terre en France

International — Enquête

La justice internationale l’a recherché en vain pour son rôle dans le génocide des Tutsis du Rwanda en 1994. Il a aussi fondé un groupe armé criminel, les Forces démocratiques de libération du Rwanda, qui a ravagé l’Afrique centrale. Avant de disparaître. Mediapart l’a retrouvé et identifié : Aloys Ntiwiragabo se terre dans la banlieue d’Orléans. Comment la France l'a-t-elle laissé passer ?

Rwanda: le «Hutu Power» a survécu en France

Diplomatie — Enquête

Selon nos informations, trois personnes considérées comme des « génocidaires de la première catégorie » par le Rwanda vivent dans l’Hexagone sans être inquiétées. Parallèlement, la France a accueilli plusieurs centaines d’extrémistes rwandais, qui se sont organisés dans des réseaux associatifs à travers le pays.