Jérôme Cahuzac n’a pas perdu de temps. On savait qu’il avait créé sa société de conseil « Cahuzac conseil » en octobre 1993, un peu plus de deux ans après avoir quitté le cabinet du ministre de la santé Claude Evin, où il était en charge des médicaments (lire notre première enquête). En réalité, il a fait du lobbying pour les laboratoires pharmaceutiques encore plus rapidement, sans s’embarrasser, visiblement, de déontologie.