Campagne Le Pen 2017: les notes d'hébergement salées de David Rachline

Une partie des notes d’hôtel du directeur de campagne de Marine le Pen pour la présidentielle 2017 ont été annulées par la commission des comptes de campagne à hauteur de 15 000 euros, révèle Le Monde.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En consultant le compte de la campagne 2017 de Marine Le Pen, Le Monde a découvert que la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques a exclu plus de 15 000 euros de remboursement de frais de son directeur de campagne, David Rachline. D’octobre 2016 à mai 2017, son salaire de base était de 2 400 euros net, pour un mi-temps, car il cumulait avec ses fonctions de sénateur et de maire de Fréjus (Var).