Pour se laver du soupçon de fausses factures né des révélations de Mediapart, le sénateur et questeur (PS) Jean-Marc Pastor diffuse... un faux communiqué de soutien. Et pas signé par n'importe qui: par le président du Sénat lui-même.