Une affaire de harcèlement sexuel inquiète le 1er adjoint d’Estrosi

Par

Trois plaintes pour harcèlement sexuel ont été déposées contre le directeur général délégué de la Semiacs, une société de stationnement détenue à 80 % par la mairie de Nice. Son PDG n'est autre que Benoît Kandel, premier adjoint de Christian Estrosi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est une publicité dont le député et maire UMP de Nice, Christian Estrosi, se serait bien passé. Lui qui a toujours fait de la sécurité « la première de (ses) priorités », va devoir gérer une délicate affaire de harcèlement sexuel dans laquelle se trouve entraîné… son premier adjoint délégué à la sécurité. Ancien patron de la gendarmerie des Alpes-Maritimes, conseiller général depuis 2008, Benoît Kandel est également président-directeur général de la Semiacs, une société d’économie mixte (SEM) qui gère les stationnements payants et les parkings publics de la commune.